O FILS DE L’ESPRIT !

Voici mon premier conseil : Aie le cœur pur, bienveillant, rayonnant, afin que soit tienne une souveraineté ancienne, impérissable, éternelle.

Bahá’u’lláh

يَا ابْنَ الرُّوحِ

فِي أَوَّلِ القَوْلِ امْلِكْ قَلْباً جَيِّداً حَسَناً مُنيراً لِتَمْلِكَ مُلْكاً دائِماً باقِياً أَزَلاً قَدِيماً

حضرت بهاءالله

Dans une lettre écrite en son nom (Lumières de directives, n °1633), Shoghi Effendi a qualifié les Paroles Cachées de pensées semblables à des joyaux sortis de l’esprit de la Manifestation de Dieu pour avertir et conseiller les hommes. Dans une lettre antérieure (Unfolding Destiny, pp. 429–30), il nota que les Paroles Cachées furent dictées par Baha’u’llah à son secrétaire [Mírzá Áqá Ján] alors qu’Il se promenait sur les rives du fleuve à Baghdád, et que, selon ʻAbdu’l-Bahá lui-même, les Paroles cachées furent révélées en 1274 AH (1857–1858).

Pour plus d’information